Systèmes d’identité visuelle de marque : Pourquoi sont-ils importants ?

Lorsque nous construisons une marque, nous créons une expérience qui reflète un objectif. Il est toutefois important de noter que l’identité visuelle est un élément essentiel de cette expérience de marque. Les couleurs, le graphisme et les polices transforment les concepts de marque en identités visuelles reconnaissables et mémorables.

Une fois qu’une marque est établie, celle-ci doit devenir une identité reconnaissable que les publics externes puissent la percevoir sans difficulté. Cette reconnaissance passe par la cohérence et la consistance, et pour y parvenir, il faut un système d’identité visuelle solide.

1. Comment définir un système d’identité visuelle ?

Un système d’identité visuelle est un guide et une charte qui présente l’expérience visuelle complète d’une marque, y compris la couleur, les graphismes, la photographie, la vidéographie, la typographie, etc. Pour sa part, le Mercator définit le Système d’identité visuelle de marque (S.I.V) comme l’ensemble des éléments graphiques (logo, codes graphiques, typographie, mise en page des messages…) visant à exprimer la personnalité de la marque et à faciliter sa reconnaissance. On parle également de SIVS pour Système d’Identité Visuelle et Sonore, lorsqu’on fait appel au son (ex. : jingle de marque).

L’objectif d’un système d’identité visuelle est donc de communiquer clairement la marque aux parties prenantes internes de la conception, afin qu’elles puissent communiquer, à leur tour, la marque de manière cohérente aux publics externes.

Pour créer un système d’identité visuelle, vous avez besoin de tous les éléments visuels de la marque. Les bases du système d’identité visuelle sont un guide de marque solide, incluant ses tâches de mise en œuvre et ses champs d’applications. L’objectif ultime de ce système est de transformer tous les actifs de la marque en principes et références que toute l’équipe chargée du contenu peut suivre pour s’assurer que la présence de la marque, que celle-ci soit offline ou en ligne, est conforme au concept de marque original.

2. Les avantages d’un système d’identité visuelle

Comme nous l’avons expliqué plus haut, un système d’identité visuelle est donc un moyen de faciliter les choses, d’aider les gens à obtenir une charge de aisée et efficace et d’éviter les erreurs. Ces erreurs peuvent survenir lorsqu’il n’existe pas d’orientations claires sur la manière d’obtenir d’excellents résultats de travail.

La mise en place de systèmes d’identité visuelle transforme des processus complexes en étapes faciles à comprendre et qui en augmentent l’efficacité. Un système d’identité visuelle efficace aidera par conséquent une organisation à :

  • Améliorer le résultat de son processus de création de contenu.
  • Éviter les erreurs liées à une mauvaise compréhension de ce qu’implique la marque.
  • Faciliter la collaboration entre les équipes.
  • Créer des stratégies complexes avec une base solide qui peut aider à les mettre en œuvre.

3. Comment créer un système d’identité visuelle ?

3.1. Développer une identité de la marque

Un système d’identité visuelle commence par ce que nous appelons une image de marque. Celle-ci comprend le logo, les polices de caractères et les couleurs de la marque. Dans l’idéal, vous les aurez déjà dans un guide de la marque ou une charte graphique, mais si ce n’est pas le cas, vous devez les développer dans cette étape.

3.2. Création de Mood Boards

Les planches d’ambiance sont similaires aux systèmes d’identité visuelle dans le sens où elles représentent bien plus qu’un logo et un schéma de couleurs. Les Mood Boards vont plus loin en affichant des photographies, des vidéos et même des sons ou des odeurs pour donner une idée complète de la marque.

Les Mood Boards sont généralement des contenus issus suite à un process de curation, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas développés en interne par une entreprise ou une organisation et il ne sont pas publics. Ils sont strictement utiles pour obtenir de l’inspiration et le retour des parties prenantes sur ce à quoi pourrait ressembler le système d’identité visuelle officiel une fois qu’il sera terminé.

3.3. Obtenir des commentaires

Cela semble assez simple, non ? Mais il peut s’agir d’une étape du processus vers laquelle vous reviendrez plusieurs fois avant de parvenir à la version parfaite de votre système d’identité visuelle.

Plutôt que de créer un contenu propriétaire pour votre système d’identité visuelle à chaque fois que vous recevez de nouveaux commentaires, utilisez votre Mood Board de l’étape précédente pour transmettre votre vision. Une fois que vous aurez obtenu l’adhésion de tous, vous serez prêt à mettre en place votre propre système d’identité visuelle.

3.4. Inclure des directives

Pour qu’un système d’identité visuelle fonctionne bien, il est important d’inclure des directives pour l’utilisation de chaque élément. Ces directives répondent aux questions spécifiques suivantes : Comment les concepteurs et les créateurs de contenu créent-ils un nouveau contenu sans rompre la cohérence ? Ou encore : Comment un développeur de site Web comprend-il à quoi doit ressembler le site Web ?

Il existe, par exemple, des types de contenu pour lesquels un logo n’est pas la meilleure option à ajouter. Les concepteurs peuvent donc par exemple opter pour un mot-clé ou une version simplifiée du logo à la place.

Il est important d’être très spécifique et particulier avec les directives afin qu’il y ait peu de confusion et que les concepteurs puissent développer un discernement sur les meilleures pratiques d’utilisation du système d’identité visuelle.

Une fois que vous les avez mises en place, il est temps d’ajouter des directives pour chaque élément. Il existe plusieurs façons de structurer cela. En voici quelques-unes :

  • Consacrer une page à chaque élément et inclure les directives sur la même page que l’élément.
  • Inclure votre guide de la marque au début du document du système d’identité visuelle et ajouter les directives vers la fin.
  • Ajouter une foire aux questions (FAQ) pour expliquer les directives pour chaque élément.
  • Ajouter des exemples de ce qu’il faut faire et de ce qu’il ne faut pas faire, afin que l’équipe en charge de la conception des contenus puisse voir des exemples concrets et des applicatifs de ces directives.
systeme-identite-visuelle

4. Les principes de base du système d’identité visuelle

Si vous souhaitez élaborer votre système d’identité visuelle pour que votre marque se distingue des autres, voici quelques exemples et bonnes pratiques qui peuvent vous aider à éviter les erreurs courantes et à obtenir d’excellents résultats.

4.1. Connaître son message

Connaître votre message, votre objectif et la manière dont vous souhaitez vous adresser à votre public. Les bases du système d’identité visuelle doivent reposer sur une base solide pour réussir. Pensez aux valeurs que vous voulez partager et aux idées fausses que vous voulez éviter à tout prix.

En concevant notamment un calendrier qui donne la priorité à vos principaux objectifs, cela va vous permettre de créer des résultats en accord avec vos valeurs. Savoir ce que vous voulez communiquer vous aidera à construire un message qui est non seulement rentable, mais aussi aligné avec vos valeurs.

4.2. Avoir un solide bagage théorique

Il faut tout d’abord savoir que la psychologie étudie les fondements de la relation entre les couleurs et les sentiments. Il faut être également conscient qu’un message peut être lu comme effrayant ou fun en fonction de votre police de caractères. Si vous disposez de ces informations, vous pourrez alors concevoir la façon dont les différents publics cibles perçoivent visuellement votre marque.

La psychologie nous en apprend beaucoup sur les couleurs et sur la façon dont elles peuvent affecter la perception de nos marques par les individus. Si vous ne savez pas grand-chose à ce sujet, il est peut-être temps pour vous de vous plonger dans un travail de recherche et ainsi parfaire vos connaissances en la matière.

4.3. Créer un système efficace

Il est important de créer non seulement un système certes efficace mais également évolutif, afin qu’il puisse être mis à niveau en fonction des besoins de votre marque et de votre entreprise. L’objectif principal de tout système est de faciliter les choses.

Cela doit figurer en tête de toutes les exigences qui se présentent en cours de route. Les exemples de systèmes d’identité visuelle réussis ne le sont que s’ils montrent la possibilité d’évoluer sans perdre de leur efficacité.

4.4. Être précis au maximum

En étant aussi précis que possible, cela vous permettra d’éviter les erreurs et les allers-retours inutiles entre les membres de l’équipe. Il est plus que nécessaire de choisir tous les détails, comme par exemple les photos d’archives qui conviennent à la marque. Ceci peut faire la différence.

En effet, rendre les choses claires peut être incroyablement utile pour les nouveaux membres de l’équipe qui n’ont pas la connaissance de la marque nécessaire, pour comprendre par eux-mêmes les bases du système d’identité virtuelle.

Frigal-Branding-Stationary

5. Créer un système d’identité visuelle (d)étonnant

La création d’un système peut apparaître comme étant un concept qui semble plus technique et spécialisé, ce qui le rend difficile à aborder. Mais, en réalité, même si vous n’avez qu’un ensemble de tâches à accomplir, vous avez déjà fait les premiers pas vers la création de votre système. Vous êtes proche du but. Les systèmes peuvent tout rendre plus facile, même si vous commencez petit avec beaucoup de questions. Vous apprendrez les détails en cours de route.

Avez-vous d’ores et déjà créé un système d’identité visuelle solide ? Si vous ne l’avez pas fait, c’est aujourd’hui qu’il faut commencer. La performance de votre Branding en dépend fortement. N’hésitez pas à prendre attache avec nous, au travers de notre formulaire de contact. Nous sommes à votre disposition pour en discuter ou échanger autour de vos projets.

Share your love

Leave a Reply

Your email address will not be published.